Lettre ouverte au député Julien Aubert

Dans une question adressée au Ministre de de l’agriculture, publiée le 5 mars 2013, le député Julien Aubert s’inquiète de la gêne occasionnée par les photographes sur la nature et sur les chasseurs.

“M. Julien Aubert appelle l’attention de M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur les difficultés soulevées par la coexistence de chasseurs et de photographes dans les forêts domaniales. Le camouflage des photographes crée des risques importants d’accident, ce qui pourrait justifier l’obligation pour les photographes de porter un gilet permettant aux chasseurs de les identifier et la possibilité pour l’Office national des forêts de verbaliser les contrevenants. De plus, certains cycles naturels des animaux, par exemple le brame du cerf, sont perturbés par la présence de photographes la nuit. Il conviendrait donc de conditionner la possibilité de prendre des photographies au respect de certaines conditions réglementaires. Il lui demande quelles mesures pourraient être envisagées dans ce domaine.”
Le texte est disponible sur : http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-19956QE.htm

Nous écrivons à M. Aubert

Monsieur Aubert,

Vous ne me connaissez pas, et par ailleurs, je ne vous connaissais pas non plus. Votre nom ne m’est familier que depuis aujourd’hui.

Vous ne me connaissez pas, et pourtant, je suis concerné par vos propos.

Car aujourd’hui, je viens d’apprendre une nouvelle plus qu’étonnante. Une nouvelle qui vous concerne, une nouvelle qui me concerne.

Je suis photographe nature, et bien qu’amateur, j’éprouve cette folle passion que d’aller marcher de longues heures dans nos contrées sauvages. Je prends plaisir à y rencontrer des amis et à y passer des moments merveilleux dont je n’aurai jamais assez de temps pour vanter les bienfaits.

La Nature, ne l’oubliez pas, n’est la propriété de personne. Les quotas que nos autorités autorisent à nos chasseurs (fussent-ils, je l’espère, la raison principale de leurs intentions) ne sont, rappelez-vous en, qu’une plaie que l’on fait à nos terres, qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs.

Vous le savez sûrement, mais l’approche photographique d’un animal est basée, entre autres, sur la discrétion. A la différence de certains, que j’hésite toujours à nommer par peur de froisser l’orgueil légendaire dont ils font preuve dans leurs activités, le photographe nature ne doit pas faire de bruit. Ni même se faire voir, ou sentir.

Si vous ne le savez pas, je vous invite à découvrir le travail des nombreux artistes de l’image nature. La seule arme avec laquelle ils vous accueilleront sera leur sympathie. Au pire, la seule balle perdue que vous pourrez recevoir sera celle d’un désaccord.

Votre question (N° : 19956) est à double tranchant.

Le premier, c’est celui qui donne clairement la monopole de la forêt aux chasseurs. Car soyons clairs : dans une forêt, quel photographe nature dont l’adjectif idéal est « invisible » va vouloir porter un gilet qui, je le suppose, sera fluorescent ou arborera des couleurs vives ? Mais quel photographe va accepter, en plus, de payer une contravention en cas d’oubli de cet apparat ? Derrière ce premier point, il y a donc une très claire volonté d’empêcher (indirectement) les photographes de s’introduire dans une forêt pour réaliser une série d’image qui, je vous l’apprends peut-être, est légèrement plus inoffensive pour la Nature qu’une boîte de cartouches.

Le deuxième tranchant, lui, est particulièrement offensif. Je me permets de le reformuler : les photographes nature, qui visiblement sont très peu informés, dérangent la vie sauvage. Je ne peux pas vous jurer que vous avez entièrement tort. Mais je ne peux pas non plus admettre que vous nous fassiez passer pour la principale menace de la tranquillité de nos forêts. Doit-on aussi conditionner les pratiques de chasse au respect de certains principes basiques dont les résultats catastrophiques inondent les médias d’histoires horribles ? A moins que ce ne soit un ensemble de lois dont les autorités ne prennent même plus la peine de vérifier la bonne application ?

Vous le dites sur votre page web, en parlant de votre terre natale, je cite : « J’aime ses traditions, son histoire et son identité profondément provençale car je viens d’une famille de viticulteurs, de chasseurs et de coupeurs de lavande. »

Sans vouloir vous quitter un segment de vos traditions, j’aimerais néanmoins vous interroger à mon tour : de quel droit la pratique de la chasse pourrait s’imposer sur celle de la photographie nature ? De quel droit la photographie nature devrait se plier à des contraintes qui ne serviraient qu’à servir les avantages d’une autre activité ?

Je n’aurai pas la décence de vous faire part des innombrables critiques qui ont suivi la publication de votre question, notamment celles qui traitent de la portée politique d’un tel texte. Je pense que vous en serez très vite informé.

Il ne s’agit pas d’une question de mesures mais de mesurer la question.

Monsieur Aubert, entre celui qui détruit et celui qui crée, il n’y a qu’un pas : l’intelligence.

Photographiquement,

Sébastien Beghelli
Fondateur du site Naturapics.com

Cette lettre a été envoyée par courriel à Julien Aubert. Nous vous invitons à la partager sur vos différentes pages. La photographie nature ne doit pas être piétinée !


53 commentaires à Lettre ouverte au député Julien Aubert

  1. Etienne Francey

    12 mars 2013 at 2013-03-12T06:49:27+00:000000002731201303

    Une lettre que je soutiens pleinement, bien écrite en plus !

  2. jeanpoule

    12 mars 2013 at 2013-03-12T08:21:37+00:000000003731201303

    Bonjour laissez donc son adresse à cet homme et nous nous chargeons de diffuser la lettre et de lui envoyer bien à vous JPL

  3. Jeff

    12 mars 2013 at 2013-03-12T09:05:26+00:000000002631201303

    Un texte effectivement bien écrit, que je soutiens bien évidemment !

  4. Levassort

    12 mars 2013 at 2013-03-12T10:55:39+00:000000003931201303

    Bonjour Sébastien,

    Une lettre bien rédigée qui j’espère sera accueillie avec: “l’intelligence” :).

  5. Kristel Schneider

    12 mars 2013 at 2013-03-12T11:19:52+00:000000005231201303

    Lets all support this! Thanks for writing this Sebastian.

  6. Danielle Leleu

    12 mars 2013 at 2013-03-12T11:41:43+00:000000004331201303

    Je la partage avec plaisir…

    Pourriez-vous envisager de la faire signer par tous, à la manière d’une pétition. ? .. Lettre de doléances des naturalistes qu’ils soient photographes, randonneurs, promeneurs du dimanche, contemplateurs et doux rêveurs…Il me semble que les photographes naturalistes dérangent bien moins le gibier que les “visiteurs du dimanche” qui débarquent en groupes familiaux ou amicaux à grand renfort de cris, de hurlements, de joyeuse pagaille, de sacs Mac Do, de VTT et de ballon de foot, exutoires à la vie citadine, parisienne et/ou banlieusarde…Je ne parlerai pas des chiens que l’on promène et qu’on lâche sur les chemins pour qu’ils fassent un peu d’exercice. A t’on jamais vu un photographe naturaliste avec un chien ?

  7. Eric Menu

    12 mars 2013 at 2013-03-12T12:38:16+00:000000001631201303

    Très bonne lettre, à diffuser aux médias, aux députés et au ministre si possible !

  8. Oud's

    12 mars 2013 at 2013-03-12T14:02:04+00:000000000431201303

    Il a oublié de proposer que l’on soit équipé d’un alcotest et d’un limiteur de rafale dans son projet de loi.

    Bien cette lettre.
    Oud’s

  9. greg

    12 mars 2013 at 2013-03-12T14:24:34+00:000000003431201303

    Bonjour, je suis entièrement d’accord avec vous. pour allez plus loin, pourquoi ne pas parler du promeneur aussi. Il n’y a pas que les photographes qui s’ interessent au brame du cerf. Mais je vous trouves quelque peu excessif dans vos propos. Vous mettez chasseurs et photographes dos à dos ce qui ne me semble pas être la meilleure manière de contrer le lobby. Je ne suis pas chasseur, mais votre conclusion me semble contre productive dans votre démarche.
    Demarche que je soutien pleinement quand même.
    Cordialement.

  10. Cédric G.

    12 mars 2013 at 2013-03-12T14:26:04+00:000000000431201303

    C’est pourtant la semaine internationale du Cerveau, mais il semblerait que certains hommes politiques l’aient oublié ^_^

    • POLONI

      25 mars 2013 at 2013-03-25T19:05:39+00:000000003931201303

      La saison de chasse 2012-2013 a fait 57 morts! Combien de mort on fait les photographes ?

  11. Darth

    12 mars 2013 at 2013-03-12T14:34:20+00:000000002031201303

    Je suis en Suisse, et en réalité je ne suis pas vraiment concerné par ce problème! Mais j’ai fait tourner ça un peu partout, car c’est juste une aberration que de voir une telle chose!!!

    Merci d’avoir écrit cette lettre!

  12. Pyrros

    12 mars 2013 at 2013-03-12T14:35:25+00:000000002531201303

    Les loisirs ne peuvent ils pas cohabiter ??
    A quand les VTTistes qui demandent l’interdiction des ramasseurs de champignons ?

  13. Clic-Clac

    12 mars 2013 at 2013-03-12T14:51:35+00:000000003531201303

    C’est vraiment dingue… nous ne pouvons que soutenir votre lettre et votre initiative face à de tels propos.

  14. Celine Blaszykowski

    12 mars 2013 at 2013-03-12T14:56:25+00:000000002531201303

    Très belle lettre. je me permets de relayer les informations sur le forum de Photopassion. Je suis assez scandalisée…

  15. jeff

    12 mars 2013 at 2013-03-12T15:03:33+00:000000003331201303

    Bonjour, et pourquoi que les chasseurs ne laisseraient pas leurs fusils pour des appareils photos plus de problème et moins d’accidents

  16. Mourgues

    12 mars 2013 at 2013-03-12T15:34:38+00:000000003831201303

    Entre la chasse et la pêche ( aux voix ), une évidence : Chasse, pêche, nature, ruralité……..Les politiques de tout bord osent tout et c’est à cela qu’on les reconnait ( dialogue de Michel Audiard).
    Des élection se profIlent ??

  17. Donnezan Herve

    12 mars 2013 at 2013-03-12T16:29:06+00:000000000631201303

    Avec une vision aussi limitée, j’espère qu’il ne tiendra jamais une arme… il pourrait faire de gros dégâts.

  18. Laurent A

    12 mars 2013 at 2013-03-12T16:38:11+00:000000001131201303

    C’est vraiment intolérable, je suis de tout coeur avec vous et prêt à l’action pour garder le peu de liberté qui nous reste.
    Un Photographe Amateur!

  19. Hette

    12 mars 2013 at 2013-03-12T18:22:47+00:000000004731201303

    Je ne photographie pas les cerfs mais cette question au parlement est à mourir de rire faut protéger la faune des chasseurs ou des photographes ? Quant à la multiplication des photographes professionnels il me semble que les chiffres prouvent le contraire… Juste consternant.

  20. Eric Louppe

    12 mars 2013 at 2013-03-12T20:00:21+00:000000002131201303

    Un chasseur déguisé en député ?
    Bravo pour cette lettre “intelligente” Sébastien .
    Tu as également mon soutient , et je fais suivre au plus grand nombre …
    C’est du grand n’importe quoi !!!!!!

  21. Annie Dall Agnol

    13 mars 2013 at 2013-03-13T06:44:30+00:000000003031201303

    bonjour Sébastien,

    Que voilà une belle et intelligente réponse à une question qui je l’avoue vaut son pesant de noisettes et de girolles…………diantre je la relis et je me dis ( paraphrasant un célèbre auteur de BD) : ou bien monsieur Julien Aubert est fou , ou bien il a perdu l’esprit en forêt; dans ce cas, que personne surtout ne se baisse pour le ramasser, un tel esprit peut faire des ravages!!!

    Sérieusement, la question me semble frappée au double coin de l’électoralisme et de la sottise.
    Electoralisme car Monsieur Aubert élu dans le Vaucluse a un grand nombre de sociétés de chasse à contenter et que la pêche aux voix est ouverte en toutes saisons.

    Sottise car Monsieur Aubert semble ignorer que outre les chasseurs et les photographes, la forêt est aussi fréquentée par les cueilleurs de champignons, les randonneurs à pieds et à VTT, les peintres du dimanche, les poètes et doux rêveurs, les familles pourvues de remuantes marmailles, les amoureux en quête de calme sous les frondaisons………..ça va faire beaucoup de gens à équiper de dispositifs fluorescents en tous genres.

    Sottise aussi car si j’en crois la presse, les victimes d’accidents de chasse sont en majorité des chasseurs, ils semblerait donc que les fameux gilets ne les protègent pas………….j’en déduis donc qu’il ne seront pas efficaces non plus pour protéger les photographes.

    Sottise enfin, car les agents de l’ONF en nombre insuffisant sur le terrain ont autre chose à faire que de verbaliser les pratiquants de la photographie nature.

    Je vois quand même un intérêt à cette chouette question qu’il fallait oser poser: elle va distraire quelque peu le ministre auquel elle est adressée des casses têtes occasionnés par le lobby de l’agro-alimentaire, on ne rit pas si souvent pour le moment dans les ministères.

    voilà Sébastien, tiens nous au courant de la réponse du ministre, restons en alerte et faisons suivre les infos aux autres associations intéressées par cette question et il y en a beaucoup.

  22. Martial Maurette Reporter Photographe

    13 mars 2013 at 2013-03-13T12:00:50+00:000000005031201303

    …/…la coexistence de chasseurs et de photographes dans les forêts domaniales…/…
    Encore un “élu” qui cherche n’importe quoi à soumettre. Bref ! Il gagne sa croute.)
    - Oublis (?) dans les détail de “L’Affaire”.
    Pfff… Les forêts “Domaniales” devraient être “réservées”, aux chasseurs (qui payent des cotisations, conséquentes, plus l’achat du matériel: ça fait un bon paquet d’oseille. Un Marché durable ! )
    De plus, nombres d’initiés de l’Élite Française, encartés, sont extrêmement gênés dans leur loisir de détente, par la “populace” envahissante; naturistes, naturalistes, naturopathes… dont les millions de Photographes (d’ailleurs amateurs de cartes postales, qui bouffent le pain des Photographes Professionnels. …”C’est le génocide du XXIème siècle, dans ce métier”)
    MdR: Ubu, est-tu là ?
    - Y-aurait-il donc un député, qui pourrait poser les bases d’une loi, qui interdirait TOUT ce qui peut gêner la Nature (minérale, faune et flore) ?
    - Y-aurait-il donc un autre député, qui pourrait poser les bases d’une loi, qui interdirait TOUT ce qui peut gêner chaque individu coexistant ?

  23. Martial Maurette Reporter Photographe

    13 mars 2013 at 2013-03-13T12:15:47+00:000000004731201303

    Ça tombe très bien ! Envoyez vos demandes à ce député là …
    Libération, Politiques
    Réserve parlementaire : les cartes de la transparence
    http://www.liberation.fr/politiques/2013/02/22/reserve-parlementaire-la-carte-de-la-transparence_883531

  24. Dominique MIGLIANI

    13 mars 2013 at 2013-03-13T17:36:21+00:000000002131201303

    Est ce que le quidam qui s’arrête au bord de la route traversant un bois pour satisfaire un besoin naturel devra mettre un gilet fluo ?

  25. Fort lionel

    13 mars 2013 at 2013-03-13T19:57:51+00:000000005131201303

    Magnifiquement rédigé et parfaitement représentatif des atteintes diverses et malheureusement variées que la nature et ses utilisateurs pacifistes ressentent…

  26. Régis Moscardini - Auxois Nature

    13 mars 2013 at 2013-03-13T21:12:53+00:000000005331201303

    Putain à la fin j’en avais des frissons ! Bravo Sébastien. En espérant qu’il la lise.

    J’ai tout de même hâte de lire la réponse à cette question. Encore merci !

  27. Gérard VOEGELE

    13 mars 2013 at 2013-03-13T23:38:21+00:000000002131201303

    Bravo pour votre initiative, je ne suis pas dans la photo animalière ( j’aurais aimé l’être) mais je soutient votre démarche, ce qui est désolant c’est de voir des politiques aussi peut au près des gens et de plus voir qu’il y a des électeurs pour des types pareils. Si certaines choses ne vont pas dans notre pays, il ne faut pas s’étonner, avec des élus et des électeurs pareils, on n’est pas aux bouts des surprise, gilets et APN jaune fluo et gyrophare orange?…

  28. GRANADE

    14 mars 2013 at 2013-03-14T16:13:29+00:000000002931201303

    Je suis photographe paysagiste et occasionnellement j’aime observer et quand je le peux, photographier un animal dans son élément, par ce que c’est beau et toujours instructif…
    Je fais tout mon possible pour être discret… Je respecte la nature et pas seulement pour des besoins photographiques… J’ai même dressé mon chien à m’imiter… On ne chasse pas, on ne bouge pas… On regarde… Ça vous étonne sans doute qu’on éduque un épagneul à ne pas chasser.
    En bref j’aime la nature et par ce que je connais mes amis photographes votre intervention m’écœure… Vous n’imaginez pas ce que votre idée foireuse de leur faire porter un signe distinctif m’inspire…
    Je ne vous salue pas monsieur.

  29. Thierry Houbron

    15 mars 2013 at 2013-03-15T13:34:16+00:000000001631201303

    Mais que “touche” notre député pour se compromettre à poser une question aussi orientée et aussi incohérentes dans le texte de laquelle la bêtise et l’ignorance le disputent à la mauvaise foi ? Tout le monde sait en effet, que la “gêne” que représente le tir à balles très réelles ET très expensives sur le gros gibier à poil, est bien moins importante que l’affreux et léger déclic de l’appareil photo après l’approche discrète ET silencieuse du photographe (qui a même évité les féculents pour ne pas se faire repérer !). Je n’imagine pas une seule seconde qu’une personne intelligente et cultivée (toutes qualités acquises dès lors qu’on est élu) puisse faire ça gratuitement. J’entends déjà les cris d’orffraie “Mais môssier, l’élection rend aussi honnête et intègre !”, bien évidemment ! Mais je peux me tromper !

  30. Thierry Houbron

    15 mars 2013 at 2013-03-15T13:42:55+00:000000005531201303

    Vite, vite, vite… mais que fait la SPA. Il faudra à l’avenir, équiper les pt’tits cons* à plumes et les gros cons* à poils de gilets retroréfléchissants, de grelots, de gyrophares. De la sorte seront-ils, peut-être à l’abri des cons à fusil**, des photographes assassins, des cueilleurs de champignons sylvestres et champêtres, des marmailles forestières, des vétécycliste aux couleurs qui gênent le regard, bref, de toute cette engence qui vient troubler d’un oeil discret l’odeur si forte des forêts !
    Mais je peux me tromper !

    * expression affectueuse
    ** expression pas affectueuse du tout, tueuse, tout simplement !

  31. Francis Brosteaux

    15 mars 2013 at 2013-03-15T13:46:38+00:000000003831201303

    Je partage également belle réponse à ces inepties lâchée par le sieur Auber ! Le parallèle entre le photographe et le peintre naturaliste aurait pu également être développé; la peinture sur le terrain est – elle aussi à considérer comme nuisance pour la nature ?! Faudra – t – il créer un uniforme distinctif et ultra-voyant pour exercer ces passions pacifistes s’ il en est ? Et a défaut du son des bottes porter des clochettes pour avertir de notre venue sur le terrain ? … J’ en frissonne rien que d’ y penser !
    Ce sieur Aubert est un bien triste sire !

  32. jallais

    15 mars 2013 at 2013-03-15T14:16:45+00:000000004531201303

    J’attire l’attention des CITOYENS sur les difficultés soulevées par la coexistence en notre Beau Pays de France entre l’homopoliticus et l’être humain de base… Le non-camouflage de la connerie crée des risques importants d’effondrement de toute crédibilité, ce qui pourrait justifier pour les politiques de porter le badge de leur parti, permettant aux citoyens de les identifier et la possibilité pour les gardiens de la démocratie de faire démonstrations de ces risques in sitù… De plus certains cycles de la nature humaine étant ce qu’ils sont, à force de surdosage… Ils pourraient devenir incontrolables… Il conviendrait donc de conditionner la possibilité de faire de la politique au respect de certaines règles élémentaires…

  33. Haxaire

    16 mars 2013 at 2013-03-16T22:17:30+00:000000003031201303

    C’est tellement ridicule que je reste sans voix. Le photographe dérange la nature, il perturbe le cerf. Le chasseur, lui, il va très vite, la bête n’a pas le temps d’être perturbée, elle est morte.
    Cette année, combien d’accident de chasse? Combien de morts? Une cinquantaine je crois, comme ce pauvre gars qui roulait en voiture avec sa femme et qui a reçu une balle dans la tempe. Il l’avait sans doue cherché , sa voiture devait perturber la faune sauvage?
    J’ai honte pour cette humanité. J’espère que cet “élu” va réaliser à quel point il est grotesque sur ce coup là.

  34. Target

    17 mars 2013 at 2013-03-17T10:43:22+00:000000002231201303

    Il y a certainelment plus de photos perdues que de balles perdues, mais il n’y a aucun mort. Combien de chasseurs seront tirés dessus ? Militaire de la Gendarmerie, j’ai eu à enquéter sur plusieurs accidents de chasse. Un chasseur tire sur son ami qui accroupis dans un fourré faisait ses besoins. Un autre tire sur un ramasseur de champignons accroupi lui aussi. Et sans compter tous les autres en France et ailleurs.
    Qui donc est le plus dangereux ?
    Profiteurs et égoîstes sont les chasseurs. Alcootests obligatoire dans la gibecière pour la pause-croute !

    Promeneurs méfiez-vous aussi !

  35. Straub

    17 mars 2013 at 2013-03-17T23:13:14+00:000000001431201303

    Ras le bol des lobbies, et surtout de celui des chasseurs qui, même s’il ne s’attaquait pas aux photographes natures, empêche la majorité des gens de ce pays de se promener librement en forêt à apprécier la nature. Au contraire ces abrutis monopolisent la nature sous prétexte de la réguler.
    Mais à force qu’ils se descendent les uns les autres, peut être que nous aurons bientôt le champ libre.

  36. eric c11

    18 mars 2013 at 2013-03-18T07:19:58+00:000000005831201303

    bien vu la réponse sébastien

    Dans mes relations, je connais une paire de chasseurs, pas des viandars non plus, et franchement quand on parle de la vie sauvage et des quelques espèces rencontrées sur un site, j’ai déjà ressenti le même amour pour la vie sauvage, les attentions qu’il faut y porter, et la sensibilisation qu’il faut donner pour les nom initiés.

    La photographie animalière à un rôle important dans ce domaine, partager les émotions photographiques de la faune, est aussi un bon apprentissage pour tout ceux qui ont envie de s’y intéresser.

    Maintenant, le photographe mal-habile et qui dérange, aura directement la sanction, il ne pourra pas faire de belles photos, du moins très très peu.

    Pour moi, le point important qu’il faut travailler, c’est la sensibilisation du public à la fragilité de la faune environnante, chasseurs et non chasseurs, tout le monde à des leçons à prendre.

    Et le photographe naturaliste est le reporter de ce travail.

    Amicalement
    Eric

  37. Zipanu

    18 mars 2013 at 2013-03-18T11:51:06+00:000000000631201303

    Une réaction passionnelle et non politique, c’est en respectable du coup.
    Nous aussi on a des chasseurs, des gardes, des viticulteurs dans nos familles, mais ce n’est pas en public que l’on s’en vante.
    C’est maladroit, s’il s’agissait seulement d’amender les dérangements (il y a déjà de sérieux contrevenants qu’il faudrait déjà seulement oser contrôler, ramasseurs de champignons “pros”, braconniers, quadeurs sauvages, etc.), tout le monde aurait applaudit, mais personne n’est idiot.

  38. Nokomis

    18 mars 2013 at 2013-03-18T17:04:53+00:000000005331201303

    Tout a fait en accord avec cette lettre. Je crains malheureusement que le lobby de la chasse remporte sur nos petites voix de photographes amoureux de la nature et de la vie !
    Lettre parfaitement bien rédigée, serait il possible d’avoir l’adresse mail du député en question pour la lui transmettre également ! Plus nous serons à nous manifester mieux se sera… peut être !
    Cordialement.

  39. jerome

    21 mars 2013 at 2013-03-21T08:41:30+00:000000003031201303

    bien vu Sébastien encore une fois nous sommes gouverner par des gens qui ne prennent pas la peine de s’informer sur une activité et se range dans le camp le plus peuplé pour mieux géré quand il aura supprimer les photographes il se mettra dans le camps des écolos pour cette fois supprimer les chasseurs car ceux sont des gens qui sont amis aujourd’hui et vous emboîte le lendemain c’est bien connu ça divisé pour mieux régné.

  40. Véro

    21 mars 2013 at 2013-03-21T12:01:10+00:000000001031201303

    Avec le temps nous marchons sur la tête.Bravo pour votre courrier, mettons des alcootests dans les gibecières !!!!!! face à ces délires de tueries très choquantes.

  41. nardin luc

    24 mars 2013 at 2013-03-24T20:51:50+00:000000005031201303

    monsieur le député / je suis moi même photographe pare passion “animalière issus moi aussi de monde rural ” je trouve tout simplement cette décision inacceptable , est de plus elle ne rime a rien , les très grande différence entre un chasseur d’images et un chasseur au fusil , or-mi, le faite que le photographe ne tu pas, ni les animaux, ni ses congénères “ce qui ne s applique pas au chasseur” A mon sans la très grosse différence est le faite que la photo ne rapporte rien a l’état et que dans le cas contraire les chasseur ne serrais plus que des souvenirs De nos jours se genre d’activité na plus lieux d être ! tous ne reste que profit , tous le monde s’ais que les parcelle de l’onf sont loué a pris d’or a nos amis chasseur et que pare le fait des lâcher de gibier sont fait chaque année au détriment de la faune sauvage ( dans les année 1970 l onf a làcher des sangliers qui était croisé avec des cochons, mais sa ne dérangé personne ) que du profit il est regrettable ! que de pare le faite de mètre un gilet de couleur fluo a tout autre personne, qui ne sois pas un chasseur , donne le droits a ces dernier de tiré sur tout se qui bouges sans savoir sur quoi il ont tiré

  42. Lionel

    27 mars 2013 at 2013-03-27T10:01:49+00:000000004931201303

    Bonjour Sébastien,
    Bien écrit cette lettre ouverte.
    Bien sûr que l’ intérêt du photographe animalier est de se fondre dans le milieu naturel ( pas vu, pas entendu & pas senti) & celà se mesure aux PDV que l’ on rapporte.
    Ce député fonde ses arguments sur le comportement de certains touristes occasionnels qui portent un appareil photo.
    Comme toujours, c’ est le comportement de certains ( & ça l’ arrange bien ) qui entave la liberté de tous.
    Je ne suis pas un anti-chasse, cette pratique est incontournable vu que l’ homme a totalement dérèglé l’ équilibre entre proies & prédateurs.
    J’ aurais encore beaucoup de choses à écrire mais ce serait prêcher à un convaincu.
    Pour conclure rapidement, chasseurs & photographes de nature portons chacun nos responsabilités & cela passe aussi par le respect de l ‘autre.
    Salutations.

  43. lefevre annie

    30 mars 2013 at 2013-03-30T21:36:45+00:000000004531201303

    Tout simplement..affligeant…un gilet jaune fluo!!pourquoi pas un triangle..nous faisons tant d efforts pour essayer de passer inaperçu….
    bien à vous
    et bravo pour cette lettre pien pensée!!

  44. Greywolf

    31 mars 2013 at 2013-03-31T19:29:32+00:000000003231201303

    Le problème de fond est que les chasseurs s’érigent, une fois de plus, en défenseurs (si, si, ne riez pas, je l’ai entendu) de la nature, et qu’ils ne sont pas du tout disposés à partager la nature avec les autres usagers.
    En tant que, soit disant ruraux (ils doivent oublier les citadins qui les rejoignent avec leur 4×4), ils vous claironnent qu’ils défendent la nature et que personne n’a de leçons à leur donner.

    Vu certaines pratiques, certains chasseurs ont tout intérêt à rester discrets et ils voient sans doute d’un très mauvais oeil débarquer des photographes qui pourraient bien immortaliser leurs actes. Ceci aurait-il orienté ce projet ?

    “La chasse pose à la fois un problème éthique (pourquoi tuer des animaux pour rien ?), un problème écologique (comment protéger les espèces quand chacun peut tirer dessus ?), un problème politique (l’intérêt général confisqué par une corporation), et aussi un problème de sécurité (la circulation des armes à feu)”

    Des associations de défense des usagers de la nature existent déjà, et elles ont beaucoup de mal à inverser le rapport de force des chasseurs et de leur lobbying face à nos élus, bien trop souvent acquis à leur cause.

    Vous pouvez rejoindre (entre autres), l’ASPAS qui se bat depuis des années pour préserver notre nature et le droit des non-chasseurs :
    http://www.aspas-nature.org/campagnes/contre-les-derives-de-la-chasse/

    Ce qui fait aujourd’hui le poids des chasseurs est qu’ils sont obligés de se fédérer (depuis 1941, sous le régime de vichy). S’ils étaient éparpillés comme les associations écologiques, leur poids serait bien moindre. En plus, ils payent des lobbyistes pour défendre leur loisir de mort auprès des décideurs.
    Et ils ont également un poids économique non négligeable.

    En France, 25 millions d’oiseaux et 5 millions de mammifères sont tués chaque année. Ajoutez les animaux blessés qui vont agoniser dans un coin, on atteint le chiffre de 40 millions. Je ne suis pas persuadé que les photographes animaliers représentent une nuisance équivalente.

    Il y a 3 fois plus d’opposants éthiques à la chasse que de chasseurs, mais les chasseurs se mobilisent avec virulence pour conserver leurs privilèges anachroniques.

    Ceci étant, je pense qu’il serait judicieux que chacun d’entre nous se comporte de manière responsable et respecte une certaine éthique de la photo animalière qui pourrait se résumer en, “Avant tout, ne pas déranger” (la faune, pas les chasseurs), quitte à ne pas prendre de clichés.

    A mon humble avis, la priorité devrait être de préserver la nature, qui est déjà suffisamment malmenée, et de l’observer sans la perturber.

    Alors, bonnes balades à tous. Ne comptez pas sur moi pour le gilet fluo, et pourquoi pas un gyrophare ? Je préfère le ghillie suit.

  45. FABB ( picsnat.com)

    6 avril 2013 at 2013-04-06T11:54:11+00:000000001130201304

    je dirais rien car je suis pas un bon parleur et je pourrais devenir vite insultant ! en tout cas si vous le permettez je partage votre lettre sur mon site et a mes amis (sil il veut avoir de la pub ce Aubert on va lui en faire )

  46. FGB

    7 avril 2013 at 2013-04-07T11:56:47+00:000000004730201304

    J’ai suivi des chasseurs 2 fois dans ma vie, et je dois bien dire que ce n’était pas pour faire leur éloge…
    La première fois, j’ai suivi une chasse à courre, avec des amis, pour voir, de loin, en voiture et à pied :
    la fête s’est terminée à la nuit alors que la pauvre bête avait trouvé refuge dans une petite île :
    plusieurs “chasseurs” disposant d’une voiture ont braqué leurs phares pour débusquer jusque là leur pauvre gibier…
    Une autre fois, un groupe de chasseurs à pied, cette fois, dont l’un était un cousin : j’ai faity de belles photos, ils ont tué en battue quelques faisans, et autres bestioles, à grand renfort de trompes de chasse, c’était pas mal pour laisser le gibier en paix…
    on a aussi entendu les hurlements d’un chasseur, lorsqu’il a découvert qu’une balle perdue avait atteint le pare-brise de sa voiture…
    Il m’a d’ailleurs dit que son père, autrefois, chassait seul avec son chien… évolution ?

  47. Atena

    3 mai 2013 at 2013-05-03T12:14:25+00:000000002531201305

    Bravo bravo bravo!
    Je ne sais pas ou on va?
    Ils n’ont rien d’autre a faire que d’inventé des lois stupide.
    Y a pas plus urgent????
    Dans ce cas les promeneur sont eux aussi concerné,car une balade en famille pue tourner au drame parce que le chasseur ne regarde pas ou il tire.
    Une mère de famille qui se balade avec son appareil photo ,son chien et ses enfants…….sera t’elle concernée?
    On va tous ce promener avec des gilets fluo…?
    Ben là c’est sur ,on va avoir du mal a prendre des photos d’animaux.
    C’est bien sur la chasse qui faut contrôler plus!
    J’en ai marre d’assister chaque jours la dégradation du monde politique.
    C’est de pire en pire.
    au lieu de s’occuper ,qu’il s’occupe donc de faire en sorte que la nature ne soit pas un dépotoirs pour les débiles mentaux qui ne connaissent pas l’adresse de la déchetterie la plus proche de chez eux……

    Al

  48. bejo

    21 mai 2013 at 2013-05-21T19:38:11+00:000000001131201305

    Bravo Monsieur le député, il fallait oser!

  49. Hervé

    11 août 2013 at 2013-08-11T17:51:51+00:000000005131201308

    Bonjour,

    Pardonnez ma franchise, mais vous êtes trop excessif dans vos propos. Le débat auquel vous faites allusion avec autant de passion se situe ailleurs. Les deux points de vue, celui de M. le Député comme celui de Sébastien sont défendables, mais pas en l’état. Par correction, je me dois de vous informer que je ne connais ni l’un ni l’autre. Je souhaite exprimer mon point de vue. Mais pas ici, ce n’est pas l’endroit, et ce serait trop long. Je vous propose de le faire parvenir, par mail, à l’association « Naturapics » et lorsque vous en aurez pris connaissance et si vous le désirez, nous pourrons en débattre.
    Cordialement. Hervé.

Vous devez être enregistré pour commenter cet article Login

People Who Like Thisx

Loading...